Affaire Jubillar : Pourquoi les recherches du corps de Delphine avaient été stoppées

Affaire Jubillar : Pourquoi les recherches du corps de Delphine avaient été stoppées

Affaire Jubillar : Pourquoi les recherches du corps de Delphine avaient été stoppées

Malgré les dix-sept mois qui se sont écoulés depuis la disparition inexpliquée de Delphine Jubillar, ses proches sont toujours mobilisés pour que la vérité éclate. Certaines amies de l'infirmière du Tarn qui ne donne plus de signe de vie depuis le 16 décembre 2020 ont lancé de nouvelles fouilles en ce mois de juin. A leurs côtés, une vingtaine de volontaires pour mener de nouvelles recherches près du cimetière de Saint-Dalmaze, rapporte La Dépêche du Midi. Mais pourquoi avaient-elles dû être stoppées ?

Il faut revenir fin 2021 pour retrouver autant de personnes prêtes à chercher une trace, un indice pour mener vers le corps de Delphine Jubillar, née Aussaguel. Un participant a expliqué àLa Dépêche pourquoi la mobilisation avait dû prendre fin : "On avait dû arrêter les recherches en début d'année pour laisser la place aux gendarmes et il a fallu remobiliser les bénévoles après", explique Thierry, un retraité belge qui réside à Monestiés et qui vient régulièrement sur le site pour soutenir les proches de Delphine.

Au début de l'année 2022, les autorités avaient prévu une opération de grande envergure afin de relancer les fouilles pour retrouver, enfin, le corps de Delphine. L'opération, menée par les enquêteurs de la Section de recherche de Section de recherches de Toulouse, se composait de "drones de haute technologie, fournis par l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie (IRCG)" qui sont "équipés de...

Lire la suite ...

Voir l’article complet sur :