Elisabeth Borne : Le suicide de son père quand elle avait 11 ans, drame d'une vie faite de résilience

Elisabeth Borne : Le suicide de son père quand elle avait 11 ans, drame d'une vie faite de résilience

Elisabeth Borne : Le suicide de son père quand elle avait 11 ans, drame d'une vie faite de résilience

Situation très délicate pour la Première ministre Elisabeth Borne. Malgré son élection comme députée du Calvados ce 19 juin 2022, elle ne peut pas se reposer sur ses lauriers. Sa victoire s'est fait avec un score fragile - 52,46 % des suffrages, contre 47,54 % pour Noé Gauchard, candidat de la Nupes - et dans un contexte électoral tendu puisqu'il n'y a pas de majorité présidentielle absolue au sein de l'Assemblée. Un mois après sa nomination par Emmanuel Macron à la tête du gouvernement, l'ambiance n'est donc pas à l'euphorie, elle a même demandé à être retirée de ses fonctions. Selon l'Elysée, le président de la République a refusé la démission de la locataire de Matignon, souhaitant "que le gouvernement reste à la tâche". Face à l'épreuve, elle doit puiser plus que jamais dans sa capacité de résilience et de travail acharné, elle qui a été souvent célébrée pour cette qualité qui lui vient depuis son enfance.

Dans les pages de Paris Match, un portrait fouillé d'Elisabeth Borne à l'heure des résultats des législatives a été fait. Le magazine met notamment en valeur l'histoire familiale de la Première ministre et "son magnifique parcours personnel". En effet, la petite Elisabeth est la fille de "Joseph Bornstein, un juif d'origine russe, résistant, arrêté avec ses trois frères et son père dans la région de Grenoble en 1943". Les quatre hommes sont déportés alors à Auschwitz et Buchenwald, l'aîné des fils se pend, le père et le...

Lire la suite ...

Voir l’article complet sur :