Euro: doutes sur l'accueil de public à Dublin, l'UEFA donne un nouveau délai

Euro: doutes sur l'accueil de public à Dublin, l'UEFA donne un nouveau délai

Euro: doutes sur l'accueil de public à Dublin, l'UEFA donne un nouveau délai

Certaines parties de cette page ne sont pas prises en charge dans la version actuelle de votre navigateur. Mettez le navigateur à niveau vers la dernière version.

x

Tenez-vous au courant des actualités grâce aux 10 principaux articles quotidiens

L'Euro aura-t-il bien lieu dans les douze stades initialement retenus? Dublin a émis mercredi des doutes sur l'accueil de spectateurs cet été, un prérequis posé par l'UEFA, qui a donné aux villes hôtes un nouveau délai, jusqu'au 28 avril.

Flou à Dublin, agacement à Munich... La volonté affichée par la Confédération européenne de football de planifier un championnat avec du public cet été (11 juin-11 juillet) se heurte aux incertitudes liées à la pandémie de Covid-19.

L'UEFA avait fixé une première échéance ce mercredi aux villes organisatrices, réparties dans douze pays d'Europe, pour préciser la jauge possible dans chaque stade au cours du tournoi, et compte communiquer vendredi sur ces propositions.

Mais alors que la crise sanitaire rend de telles projections incertaines, Dublin a reconnu mercredi ne pas savoir si les mesures anti-Covid permettront l'accueil de spectateurs à l'Aviva Stadium.

La fédération de football irlandaise (FAI) "n'est pas en mesure, à ce stade, de donner des assurances sur la présence d'un nombre minimal de spectateurs", a-t-elle écrit dans un communiqué, une annonce qui met en péril la tenue des quatre rencontres prévues à Dublin (trois de phase de poules, un huitième de finale).

Optant pour la souplesse, l'UEFA a annoncé mercredi en fin de journée qu'elle accorderait un deuxième délai, "jusqu'au 28 avril" aux villes-hôtes pour ajuster leurs scénarios sanitaires et relever le nombre de spectateurs prévus, a expliqué mercredi à l'AFP un porte-parole de l'instance.

- Une finale dans un stade plein ? -

L'UEFA promettait depuis plusieurs semaines de préciser l'organisation de l'Euro lors de son prochain comité exécutif le 19 avril, quitte à déplacer certaines rencontres si les villes concernées ne peuvent accueillir de public.

Mi-mars, alors que la propagation de variants plus contagieux du Covid-19 mettait déjà le continent en alerte, le patron de l'UEFA Aleksander Ceferin avait surpris en promettant au journal croate Sportske Novosti que les matches de l'Euro ne seraient "pas disputés devant des tribunes vides".

"Tous les hôtes devront garantir la présence des supporters", avait insisté le dirigeant, alors que l'instance envisageait jusque-là quatre options pour chaque ville: stade plein, 50 à 100% de spectateurs, 20 à 30%, ou un huis clos.

Une exigence qui a agacé en Allemagne, où la présence de public dans les stades est interdite depuis mars 2020. Mais Munich a néanmoins soumis mardi un scénario prévoyant la présence de spectateurs.

De leur côté, plusieurs autres pays hôtes ont affiché leur confiance dans la possibilité d'accueillir du public cet été, à commencer par la Grande-Bretagne, qui s'est dit prête à accueillir davantage de matches que ceux déjà prévus à Londres - dont les demi-finales et la finale - et Glasgow.

Selon la presse, la fédération anglaise tablerait sur un Wembley à moitié plein (45.000) pour les demi-finales, mais le Premier ministre Boris Johnson espère, lui, une finale dans un stade plein.

Pour sa part, la Roumanie a annoncé dès le 18 mars qu'elle tablait sur une jauge d'au moins 25% du public à l'Arena Nationala de Bucarest. En Hongrie, le principal quotidien sportif Nemzeti Sport a rapporté que Budapest pourrait proposer une jauge de 50%.

- Format inédit -

Le Danemark prévoit lui d'accueillir au moins 11.000 spectateurs par match à Copenhague, même si le gouvernement se réserve la possibilité de serrer la vis.

Bilbao pourrait accueillir jusqu'à 13.000 spectateurs si plusieurs conditions sanitaires sont atteintes, soit 25% du stade San Mamés, rapporte la presse basque mercredi, tandis qu'Amsterdam espère "au moins 12.000 spectateurs" (25% également).

En Italie, le gouvernement a donné son feu vert à la présence de spectateurs lors des matches prévus au Stadio Olimpico de Rome, dont la rencontre d'ouverture le 11 juin. Le président de la Fédération plaide pour une ouverture à 30% du stadio Olimpico, soit quelque 20.000 spectateurs.

Sur la base des informations reçues, l'UEFA doit donner son avis définitif sur l'organisation du tournoi paneuropéen imaginé par l'ex-patron de l'UEFA Michel Platini et reporté d'un an en raison de la pandémie.

Ce format inédit doit se tenir à Amsterdam, Bakou, Bilbao, Bucarest, Budapest, Copenhague, Dublin, Glasgow, Munich, Rome et Saint-Pétersbourg, avec les demi-finales et finale à Londres.

La semaine dernière, l'UEFA a par ailleurs levé la limite de 30% de spectateurs dans les stades décidée en octobre dernier, afin de permettre aux autorités locales d'augmenter librement la jauge en vue de l'Euro.

cfe-jed/jld

[CHIFFRES COVID DIRECT] En France, alors que les entrées en réanimation et les nouvelles contaminations continuent d'augmenter, un nouveau confinement a débuté pour quatre semaines et la campagne de vaccination s'accélère.

Dans l'affaire des "Dîners clandestins", une nouvelle célébrité a donné son avis, sur Instagram. Michel Polnareff a joué de son humour en publiant mardi 6 avril une photo en référence à Pierre-Jean Chalençon qui a fait hurler de rire les internautes.

Le 22 janvier dernier Helena Noguerra annonçait avec une grande joie son changement de statut sur les réseaux : son fils Tanel Derard était papa ! Depuis, la jolie grand-mère a supprimé son post et a décidé de ne plus évoquer ce sujet. Interviewée par Femme Actuelle, elle a expliqué pourquoi elle se devait d'être discrète.

Steevy Boulay était l'invité de l'émission de Mickael Dos Santos, "Le Débrief de Non Stop" sur Non Stop People ce mardi 6 avril. L'occasion pour lui d'évoquer Loana et le comportement qu'elle a eu à son égard.

Interrogé sur les accusations de dîners clandestins dans son Palais Vivienne dans "Morandini Live" ce mercredi 7 avril, Pierre-Jean Chalençon a finalement reconnu avoir reçu des invités chez lui. Non Stop People vous en dit plus.

Jada Pinkett-Smith a fait quelques confidences avec sa fille Willow Smith lors du podcast Red Talk Table diffusé sur Facebook. Ses propos ont été rapportés par Page Six le 31 mars dernier.

Voilà près de trois mois que Melania et Donald Trump ont quitté la Maison Blanche, pour s'inventer un quotidien dans leur luxueux domaine de Mar-a-Lago, en Floride. Si le départ de Washington s'est fait dans la douleur, les ex-époux présidentiels ne quitteraient désormais leur nouvelle vie pour rien au monde.

Alors que la polémique a enflé tout le week-end, le photographe Jean-François Desjacques reconnaît avoir participé à quelques dîners clandestins organisés par le chef Christophe Leroy. Mais sur Europe 1, il dit avoir rapidement arrêté, et assure n'avoir jamais croisé de ministre lors de ces dîners haut de gamme.

L'acteur Paul Ritter est décédé. Comme l'a annoncé son agent, il s'est éteint ce lundi 4 avril à l'âge de 54 ans, après un long combat contre la maladie. L'acteur aperçu dans la saga Harry Potter souffrait d'une tumeur au cerveau.

Emilie Picch, l'ancienne chroniqueuse de NRJ12, attend son premier enfant. Mais elle s'est fait une belle frayeur le week-end dernier : elle a été victime d'une hémorragie et a dû être hospitalisée.

La Russie travaillerait sur la mise au point d'une "super arme", une torpille nucléaire capable de provoquer des tsunamis radioactifs, rapporte CNN.

Un mois après l'interview vérité qui a marqué leur rupture définitive avec la famille royale, le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé la sortie prochaine de leur première production Netflix.

Aperçue une première fois dans Koh-Lanta Johor, puid dans une édition all-stars Le Combat des Héros, Chantal vient d'annoncer sur Instagram qu'elle était maman, en partageant un cliché de son fils, Andréa.

Emma Smet est au centre de la nouvelle intrigue de Demain nous appartient. La jeune comédienne a même tourné une scène dans laquelle on la voit se jeter d'un pont pour sauver un jeune homme suicidaire.

Ils n'avaient jamais été vus publiquement ensemble. Patrick Schwarzenegger et Joseph Baena, les deux fils d'Arnold Schwarzenegger, ont été photographiés en train de faire du sport ensemble à Santa Monica.

Pour lutter contre le gel et gagner quelques degrés, les viticulteurs français ont sorti les grands moyens afin de sauver leurs vignes.

Ce mardi 6 avril, la Famille grand-ducale de Luxembourg a annoncé sur les réseaux sociaux que Louis de Luxembourg, le prince de Nassau et de Bourbon-Parme s'est fiancé avec Scarlett Lauren Sirgue, une avocate française.

TELEVISION - Le septième épisode de « Pékin Express », diffusé mardi sur M6, a été marqué par l’accident de la route dont le couple a été victime à quelques minutes de l’arrivée ...

Voir l’article complet sur :