Xavier Dupont de Ligonnès "était un mec bien" : son ami d'enfance évoque leur relation

Xavier Dupont de Ligonnès "était un mec bien" : son ami d'enfance évoque leur relation

Xavier Dupont de Ligonnès "était un mec bien" : son ami d'enfance évoque leur relation

Dix ans après la découverte des corps de cinq membres de la famille Dupont de Ligonnès, la femme et ses quatre enfants, enterrés sous la terrasse de leur maison nantaise, la mère et la soeur de Xavier Dupont de Ligonnès sont toujours sûres que ce dernier n'est pas le coupable. Bruno Stabenrath, un ami d'enfance de celui qui est devenu suspect numéro 1, lui a la certitude du contraire, il est bien coupable mais il assure que c'"était un mec bien".

Au micro de RTL, ce 7 avril, l'auteur de L'Ami impossible (éd. Gallimard), paru en octobre 2020, est revenu sur son amitié avec Xavier Dupont de Ligonnès. Lui et Bruno Stabenrath se sont rencontrés à la rentrée scolaire de 1977, à Versailles. Arrivé très en retard à cette rentrée, car il était en tournage pour un film, Bruno Stabenrath va s'asseoir aux côtés de lui "un mec qui a une bonne gueule, qui est sympa, il a une petite mèche un peu à la Elvis", se souvient-il. Ils vont devenir inséparables, eux qui habitent dans la même rue.

Celui qui a vu Xavier Dupont de Ligonnès pour la dernière fois en 2008 déclare : "Xavier, c'était un mec bien jusqu'à la veille des crimes. C'est sûr qu'après, j'ai découvert qu'il avait fait des choses qui n'étaient pas terribles. Vraiment." Il explique ce comportement par "une souffrance colossale" en fond. Qui n'est par ailleurs pas sans lien avec la spiritualité de la famille de Ligonnès, en particulier sa mère qui avait fondé le groupe de prière l'Église de Philadelphie. Il décrit l'homme le plus recherché (...) ...

Voir l’article complet sur : www.gala.fr